Vignettes de pédagogie active

Toutes les fiches (14)

Exposé par les pairs

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Présentation pour mieux comprendre et vulgariser

L'Exposé par les pairs est une présentation orale d'informations avec ou sans l'utilisation de moyens audio-scripto-visuels. Le présentateur s'adresse au groupe-classe et présente des informations sur un sujet précis. L'exposé peut se faire de manière individuelle ou en petits groupes. Il est possible que les élèves formant l'auditoire posent des questions aux orateurs. En somme, l'Exposé par les pairs permet aux élèves de partager leurs apprentissages tout en développant leurs habiletés de vulgarisation et de raisonnement.

Classer les concepts

Classer les concepts
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

C'est le temps de faire un peu de ménage

La technique Classer les concepts consiste à fournir aux élèves une grille contenant deux ou trois catégories de concepts fondamentaux ayant été étudiés ainsi qu'une liste de termes, d'équations, d'images ou d'éléments appartenant à l'une ou l'autre de ces catégories. Les élèves ont alors un temps limité pour trier les éléments et les associer aux catégories adéquates dans la grille. L'avantage de cette technique est qu'elle permet aux élèves de réfléchir et de s'interroger sur les distinctions présentes entre les éléments connexes d'un même domaine. En triant ainsi les concepts et en les répartissant dans les bonnes catégories, les élèves font une révision qui favorise une meilleure rétention de l'information.

Matrice plus ou moins (+/-)

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

À la croisée des chemins

La technique Matrice +/- consiste à demander aux élèves de déterminer si certaines caractéristiques importantes s'appliquent à des concepts précis. Pour chaque concept, l'élève doit déterminer si chaque caractéristique s'applique (+) ou ne s'applique pas (-). Cette technique est particulièrement efficace pour distinguer deux concepts qui sont étroitement liés mais qui se distinguent par la présence ou l'absence de caractéristiques clés. Il est possible que deux concepts partagent une même caractéristique, tout comme il est possible qu'une caractéristique soit absente de l'un des deux concepts. En somme, la Matrice +/- devient pour les élèves un outil leur permettant de comparer des concepts ou des objets complexes dans divers contextes.

Le bon mot

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Si tu devais me résumer ça en un mot... Et pourquoi ?

La technique Le bon mot se fait en deux temps. Premièrement, l’élève lit un court texte et choisit un seul mot pour le résumer. Ensuite, il écrit un ou deux paragraphes pour expliquer pourquoi il a choisi ce mot. Cette justification doit également refléter la compréhension du texte par l’élève. Il devra donc citer des exemples expliquant pourquoi ce mot en particulier résume le texte, ses thèmes et ses concepts principaux et comment le choix du mot reflète les émotions suscitées par la lecture du texte. En réalité, le choix d’un mot spécifique est moins important que la qualité de l’explication fournie par l’élève. L’exercice pourrait tout aussi bien se faire après la présentation d’une leçon par l’enseignant, que l’élève devrait résumer en un mot. La pratique de cette technique aide les élèves à développer la capacité d’écrire des résumés fortement condensés comportant de grandes quantités d’informations pour favoriser plus efficacement leur stockage dans la mémoire à long terme. De plus, cet exercice aide à développer les compétences de lecture, d’écriture, de synthèse et d’argumentation des élèves.

Analogies approximatives

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

C'est quoi ta métaphore ?

La technique des Analogies approximatives fait appel à la créativité des élèves qui doivent compléter la formulation d’une analogie proposée par l’enseignant. L’analogie à compléter est généralement de la forme suivante : A est à B ce que Y est à Z. L’enseignant fournit aux élèves les éléments A et B de l’analogie et ceux-ci déterminent les deux mots correspondants à Y et Z. Les analogies à compléter par les élèves sont dites approximatives parce que les réponses ne doivent pas nécessairement toujours avoir la rigueur requise par les analogies en logique formelle ou en mathématiques. Les avantages de cette technique sont nombreux. D’abord, elle permet à l’enseignant de déterminer si ses élèves comprennent la relation entre les concepts A et B de l’analogie. De plus, afin de trouver les mots correspondant aux éléments Y et Z, les élèves doivent mettre leurs apprentissages en perspective afin de créer des liens entre les nouvelles notions apprises et les connaissances préalablement acquises. Le fait de mettre en relation ces termes permet un apprentissage plus profond, et donc plus durable.

C'est quoi le problème ?

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Problème A = Méthode A et Problème B = Méthode B

La technique C'est quoi le problème ? suggère aux enseignants de présenter aux élèves différentes situations appartenant à diverses catégories de problèmes à résoudre en lien avec le domaine d'étude. La tâche des élèves consiste à définir la catégorie de problème de laquelle chacune des situations découle et, par le fait même, sa méthode de résolution. Cette technique permet donc aux élèves de mettre en pratique la première étape de résolution de problèmes : l'identification de la catégorie à laquelle il appartient. De plus, elle leur permet de développer leurs compétences en matière de diagnostic.

Questions d’examen

question_dexamen
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

C'est ça que tu devrais savoir !

Lors de l'activité Questions d'examen, les élèves sont invités à composer des questions d'évaluation pour le cours ou certaines notions du cours. Les élèves peuvent partager ces questions avec les autres pour y répondre individuellement ou en petits groupes. Avec cette activité, l'enseignant peut avoir une idée plus claire de ce que les élèves pensent être important, et s'ils répondent à ces questions, de ce qu'ils ont compris. Les questions et les réponses préparées peuvent également être utilisées comme base à de l'enseignement par les pairs. La collecte des questions et des réponses proposées par les élèves peut prendre plusieurs formes. La forme la plus simple est de demander aux élèves de noter leurs questions et/ou leurs réponses sur des feuilles de papier que l'enseignant récoltera par la suite. Une forme plus interactive serait de noter les questions proposées par les élèves directement dans Socrative, qui est une application Web permettant de sonder un auditoire et de voir les résultats en temps réel. Pour ce faire, l'enseignant s'installe à l'ordinateur et rédige directement dans Socrative les questions que les élèves lui soumettent à tour de rôle dans la classe. Il peut ensuite demander aux élèves de se connecter à Socrative afin de répondre aux questions proposées. Il aura ainsi un accès en temps réel aux résultats de ses élèves et pourra, le cas échéant, apporter des précisions ou faire des rappels sur les notions qui semblent être moins bien comprises. En somme, l'activité Questions d'examen permet aux élèves d'intégrer leurs apprentissages et de les valider.

Vidéo d'expert

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Qu'est-ce qu'en disent les experts ?

Dans l’activité Vidéo d’expert, l’enseignant fait appel à un expert issu du domaine d’études des élèves en tant que source d’apprentissage. Pour ce faire, l’enseignant doit, préalablement à la leçon, trouver un expert en la matière, l’interviewer et filmer cet interview. Il est également possible pour l’enseignant de trouver des vidéos déjà disponibles en ligne et de les utiliser dans sa classe, en respectant, bien entendu, les droits d’auteur. Par la suite, l’enseignant peut soit faire visionner la Vidéo d’expert à ses élèves directement en classe ou leur demander de la visionner à la maison. Dans tous les cas, cet exercice peut se faire préalablement à la leçon, telle une activité brise-glace, ou encore après la leçon afin de consolider les apprentissages des élèves. Afin que cette formule pédagogique soit efficace quant aux apprentissages, l’enseignant doit prévoir une séance de rétroaction et de suivi afin de synthétiser les apprentissages réalisés. Cette séance de rétroaction peut être aussi simple qu’une discussion en plénière sur le sujet traité dans la vidéo ou encore un travail à réaliser en lien avec la vidéo (travail de recherche, questionnaire à remplir, questions d’examen, etc.). Utiliser les vidéos comme source d’apprentissage peut être très bénéfique pour les élèves puisque la majorité d’entre eux sont très à l’aise avec ce médium et en regardent abondamment. En effet, l’étude NetTendances 2011, menée par le CEFRIO (Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations), confirme qu’au Québec, ce sont désormais 82,6 % des 18 à 24 ans, 91,3 % des étudiants et 60,2 % des gens titulaires d’un diplôme universitaire qui consultent des vidéos en ligne. En somme, l’activité Vidéo d’expert permet aux élèves de varier leurs sources d’apprentissage et d’approfondir les notions préalablement acquises par la mise en contact avec une ressource externe liée au domaine d’études.

Comparaison des notes personnelles

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Élevée

Je note, tu notes, puis nous notons!

La Comparaison des notes personnelles est une activité pédagogique au cours de laquelle l’élève est amené à comparer ses notes personnelles avec un camarade de classe, et ce dans le but de les compléter et d'y ajouter les informations qui lui ont échappé. Certains élèves ont de la difficulté à prendre des notes de cours, à sélectionner l’information pertinente lors d’une leçon ou à suivre le rythme de l’enseignant et c’est pourquoi la Comparaison des notes personnelles s’avère une méthode efficace pour qu'ils puissent compléter certaines informations dans leurs notes de cours. Cette formule pédagogique favorise non seulement une meilleure prise de notes, mais également un travail de coopération entre les pairs.

Tapis de tri

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Classer les données

Comme le nom le suggère, les Tapis de tri permettent de trier ou de classer des idées, des images, des mots, de l’information ou des objets selon la catégorie à laquelle ils appartiennent. Afin de classer ou d’organiser différents éléments en fonction de leurs caractéristiques, les élèves choisissent la méthode de tri qui correspond le mieux à leurs besoins. Ils peuvent se servir, par exemple, de paniers, de boîtes, de cartons, de cerceaux, de diagrammes de Venn, etc. Ainsi, la tâche des élèves dans cet exercice est de classer les données selon des attributs particuliers en utilisant une méthode de tri adaptée. Le tri des déchets dans différents bacs selon leur nature est un exemple d’activité correspondant aux Tapis de tri. Cette formule pédagogique est bénéfique pour l’apprentissage, notamment chez les élèves plus visuels ou tactiles.

Organisateur de séquences

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Tout d’abord, ensuite et finalement!

L’Organisateur de séquences est une technique permettant d’illustrer graphiquement les étapes consécutives d’une procédure précise. Elle s’applique généralement aux apprentissages comportant différentes phases qui mènent à un résultat ou à une conséquence particulière. L’Organisateur de séquences a comme but d’organiser l’information de manière visuelle grâce à l’utilisation de cartes ou de photos classées dans l’ordre pour représenter la progression ou l’évolution d’une séquence, ou encore la régularité d’un cycle, comme celui des saisons. Cette formule pédagogique a l’avantage de développer chez les élèves des compétences d’observation, d’organisation et de prédiction, tout leur demandant un effort de concentration pour la création d’interférences.

SVA

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Ce que je sais, ce que je veux savoir et ce que j’ai appris

La formule pédagogique SVA permet à l’élève de confronter ses idées par rapport à ce qu’il sait déjà, ce qu’il aimerait savoir et ce qu’il a appris. L’élève crée alors des liens entre ses connaissances antérieures et ses nouvelles connaissances. Le recours à un tableau ou un graphique SVA s’avère efficace dans un tel contexte, dans la mesure où il permet à l’élève d’organiser ses idées en fonction de ce qu’il sait déjà, de ce qui pique sa curiosité et de ce qu’il découvre au cours de la leçon. Cette technique permet également à l’enseignant de découvrir les idées préconçues des élèves pour pouvoir les corriger, tout en répondant aux questions qui suscitent leur intérêt.

Tutorat

Tutorat
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Faible

Deux à deux, on s'entraide

Le Tutorat, également appelé Enseignement par les pairs, est une activité dans laquelle l'enseignant procède au jumelage d'élèves tuteurs à un ou quelques autres élèves tutorés. Le Tutorat peut prendre plusieurs formes. Cependant, quelle qu'elle soit, des élèves sont sollicités pour enseigner à d'autres élèves. Le couple tuteur-tutoré doit être formé en tenant compte des forces des apprenants, de leurs différentes compétences et de tout autre facteur susceptible d'avoir des répercussions sur la qualité de leur contact. Cette technique permet de faciliter l'apprentissage des élèves tutorés, mais également d'enrichir les apprentissages des tuteurs puisqu'enseigner est souvent une des meilleures façons d'apprendre. En somme, le Tutorat est une activité permettant aux élèves de faciliter et d'enrichir leurs apprentissages via le contact avec leurs pairs. 

Grille « pour ou contre »

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Les deux côtés de la médaille

La technique de la Grille « pour ou contre » demande aux élèves de dresser la liste des arguments Pour et ceux Contre d’un sujet controversé précis. L’objectif de l’activité pourrait également être de déterminer les avantages et désavantages ou encore les coûts et les bénéfices d’une question d’intérêt commun en vue de prendre une décision éclairée. Ainsi, cette technique permet non seulement à l’enseignant de prendre conscience des opinions de ses élèves face à certaines questions, mais elle fournit également de l’information pertinente sur la profondeur et l’étendue de leur analyse ainsi que sur leur objectivité. La technique de la Grille « pour ou contre » force les élèves à aller au-delà de leurs premières réactions sur le sujet à l’étude et à explorer au moins deux aspects de la question analysée. L’avantage de cette technique est qu’elle peut aussi être utilisée comme point de départ pour une discussion en grand groupe ou en petits groupes. L’enseignant peut suggérer un ou plusieurs énoncés et les élèves peuvent répondre par écrit ou oralement. Cette technique est particulièrement utile dans les domaines liés aux sciences humaines et sociales. En outre, si elle est utilisée pour évaluer les connaissances des élèves relativement aux coûts et bénéfices d’une question en particulier ou pour comparer des solutions techniques possibles au même problème, alors elle peut tout aussi bien être utilisée dans des domaines techniques, scientifiques et mathématiques.