Vignettes de pédagogie active

Toutes les fiches (100)

Pages

Chaise de l'auteur

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

J'aimerais avoir votre opinion !

La Chaise de l’auteur est une activité d’interaction verbale qui permet aux élèves, sur une base volontaire, de lire à haute voix une de leurs rédactions et de répondre aux questions des auditeurs. Bien que cette technique soit à la base conçue pour le partage de compositions rédigées par l’élève auteur, elle peut tout aussi bien permettre à l’élève occupant la Chaise de l’auteur de partager, avec le reste de la classe, une problématique, une question théorique ou pratique, un article lu, une idée de projet, etc. Puis, il peut demander aux auditeurs leur opinion sur le contenu partagé. En plus de renforcer les compétences linguistiques à l’oral, cette activité valorise l’élève en tant qu’auteur et améliore son estime en lui permettant, entre autres, de recevoir des rétroactions positives l’encourageant à poursuivre le travail entamé. De plus, elle permet aux autres élèves de développer leurs compétences de réflexion critique et de formulation de rétroactions constructives.

Dialogues inventés

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Je dis, tu dis, ils disent...

Comme son nom l'indique, la technique des Dialogues inventés requiert des élèves d'inventer des dialogues sous la forme d'une conversation structurée sur une notion ou un concept précis afin de leur permettre de faire la synthèse de leurs connaissances. Par exemple, un élève en sciences politiques pourrait inventer un dialogue entre Alexandre Le Grand, César et Napoléon pour discuter de la différence entre les compétences en leadership requises pour conquérir un empire et de celles nécessaires pour le maintenir (Angelo et Cross, 1993).

Il existe deux niveaux possibles de Dialogues inventés

Facile : Assembler des citations existantes pour créer un dialogue cohérent
Difficile : Inventer de toute pièce un dialogue qui correspond au caractère des personnages et leur contexte

Cette technique créative permet aux élèves d’approfondir des théories, de démêler des controverses ou de défendre les opinions d’autrui. Elle permet aussi aux élèves de développer des compétences de synthèse, d’adaptation et d’extrapolation en lien avec le matériel théorique enseigné.

Le bon mot

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Si tu devais me résumer ça en un mot... Et pourquoi ?

La technique Le bon mot se fait en deux temps. Premièrement, l’élève lit un court texte et choisit un seul mot pour le résumer. Ensuite, il écrit un ou deux paragraphes pour expliquer pourquoi il a choisi ce mot. Cette justification doit également refléter la compréhension du texte par l’élève. Il devra donc citer des exemples expliquant pourquoi ce mot en particulier résume le texte, ses thèmes et ses concepts principaux et comment le choix du mot reflète les émotions suscitées par la lecture du texte. En réalité, le choix d’un mot spécifique est moins important que la qualité de l’explication fournie par l’élève. L’exercice pourrait tout aussi bien se faire après la présentation d’une leçon par l’enseignant, que l’élève devrait résumer en un mot. La pratique de cette technique aide les élèves à développer la capacité d’écrire des résumés fortement condensés comportant de grandes quantités d’informations pour favoriser plus efficacement leur stockage dans la mémoire à long terme. De plus, cet exercice aide à développer les compétences de lecture, d’écriture, de synthèse et d’argumentation des élèves.

Étude expérimentale

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Expérience en laboratoire : de son élaboration à son application

L’Étude expérimentale est une activité dans laquelle les élèves créent une expérience à réaliser en laboratoire qui leur permettra d’étudier les causes, les effets, la nature ou les propriétés d’objets ou de phénomènes par la manipulation ou l’expérimentation. L’enseignant a pour rôle de bien planifier les séances de laboratoire et de les superviser adéquatement. Il doit également discuter au préalable avec les élèves du sujet, des exigences, des consignes et des détails concernant la tâche à réaliser en laboratoire, de même que des comportements à adopter. Ce qui est particulier avec cette technique, c’est qu’il revient aux élèves de développer leur propre protocole expérimental, lequel devra être approuvé par l’enseignant. Généralement, à la fin de l’Étude expérimentale, les élèves doivent remettre un rapport partiel ou complet qui fait entre autres état des résultats obtenus ainsi que d’une analyse de ces derniers. En somme, l’Étude expérimentale est une activité permettant aux étudiants de mettre en application et de concrétiser leurs connaissances théoriques et procédurales sur un sujet précis par la manipulation et l’expérimentation.

Mémos d’analyse

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Analyse-moi ça

La technique Mémos d'analyse exige que les élèves rédigent une ou deux pages d'analyse au sujet d'une problématique spécifique. La personne pour laquelle le mémo est écrit est généralement identifiée comme un employeur, un client ou une partie prenante qui a besoin d’une telle analyse pour prendre des décisions éclairées. Cette technique demande une mise en contexte réelle et authentique lors de laquelle les élèves sont amenés à jouer un rôle précis, celui d'un analyste en finance, en politique, en environnement, en éducation, etc. Ainsi, puisque cet exercice implique une mise en situation authentique, il devient très stimulant intellectuellement pour les élèves et augmente leur motivation à apprendre. En outre, les Mémos d'analyse permettent à l'enseignant de récolter des informations importantes sur les compétences rédactionnelles et analytiques de ses élèves. 

 

 

Analogies approximatives

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

C'est quoi ta métaphore ?

La technique des Analogies approximatives fait appel à la créativité des élèves qui doivent compléter la formulation d’une analogie proposée par l’enseignant. L’analogie à compléter est généralement de la forme suivante : A est à B ce que Y est à Z. L’enseignant fournit aux élèves les éléments A et B de l’analogie et ceux-ci déterminent les deux mots correspondants à Y et Z. Les analogies à compléter par les élèves sont dites approximatives parce que les réponses ne doivent pas nécessairement toujours avoir la rigueur requise par les analogies en logique formelle ou en mathématiques. Les avantages de cette technique sont nombreux. D’abord, elle permet à l’enseignant de déterminer si ses élèves comprennent la relation entre les concepts A et B de l’analogie. De plus, afin de trouver les mots correspondant aux éléments Y et Z, les élèves doivent mettre leurs apprentissages en perspective afin de créer des liens entre les nouvelles notions apprises et les connaissances préalablement acquises. Le fait de mettre en relation ces termes permet un apprentissage plus profond, et donc plus durable.

Blogue

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Information continue

La technique du Blogue consiste à demander aux élèves de tenir un journal virtuel afin de les aider à intégrer leurs apprentissages. Le Blogue peut être utilisé de manière individuelle ou en équipe pour présenter et synthétiser les différents concepts abordés lors des leçons. Les informations y sont présentées sous la forme de publications qui s'affichent en ordre chronologique inversé, c'est-à-dire que la publication la plus récente apparaît en haut de la page web. Les élèves peuvent intégrer à leurs publications des hyperliens web, des images, des vidéos ou même des balados. Cet outil permet non seulement le partage rapide des informations entre les élèves et avec l'enseignant, mais il encourage aussi l'interaction entre les différents intervenants puisqu'il est possible de prévoir une section de commentaires à la fin de chaque publication. Ainsi, autant l'enseignant que les élèves peuvent écrire des rétroactions sous les publications de leurs collègues, ce qui encourage l'apprentissage coopératif. Cette technique a l'avantage de stimuler l'intérêt des élèves grâce à l'utilisation d'un outil technologique avec lequel ils sont généralement à l'aise, ce qui en fait une technique rapide et facile à mettre en place.

Résumé en une phrase

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Fais ça court

La technique du Résumé en une phrase permet aux enseignants de découvrir à quel point leurs élèves sont en mesure de résumer de manière concise, complète et créative une grande quantité d'informations sur un sujet donné. La technique requiert donc des élèves de répondre à la question : « Qui fait quoi, à qui, quand, où, comment et pourquoi? » en une seule phrase. Cette longue phrase sommaire permet d’évaluer la compréhension ainsi que la capacité de synthèse des élèves.

Brise-glace

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Faire les premiers pas

L'activité Brise-glace est généralement utilisée en début de leçon dans le but de capter l'attention des élèves, de leur donner un aperçu du contenu qui sera enseigné et de créer une atmosphère de groupe positive. Cette activité peut également permettre d'établir un lien entre les élèves et favoriser un environnement d'apprentissage sécurisant, ce qui contribue généralement à l'amélioration de la participation des élèves et à l'accroissement de leur persévérance. De plus, le Brise-glace peut servir à activer les connaissances antérieures des élèves et peut prendre plusieurs formes, mais est généralement de courte durée et, bien souvent, fait appel à l'humour. Ainsi, afin d'amorcer son cours, un enseignant pourrait faire une blague, poser une question à ses élèves, leur soumettre un défi ou une énigme à résoudre, leur faire visionner une vidéo ou encore leur montrer un objet précis qui est lié aux notions qui seront enseignées lors de la leçon.

Le Stage

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Je pratique !

Le Stage est une période de formation lors de laquelle l’élève met en pratique les compétences acquises dans un domaine ou une discipline particulière. Le Stage a généralement lieu en fin de parcours scolaire, avant que l’élève n'intègre le milieu professionnel. Le but principal du stage est de permettre au stagiaire de développer son savoir-être et son savoir-faire dans un contexte réel, similaire à celui où il devra exercer son futur métier. Le stagiaire a la chance d’être accompagné d’un formateur qui guidera ses pas et qui veillera à l’outiller avec des éléments et des savoirs nécessaires à l’accomplissement de la tâche exigée, et ce en vue de le préparer à occuper un poste particulier. L’élève stagiaire demeure, tout au long du stage, supervisé par son enseignant qui s’assure du bon déroulement du stage tant sur le plan pratique que sur le plan organisationnel. Le stage prend fin lorsque l’élève remet à son enseignant un rapport de stage comportant une analyse rétrospective de ses apprentissages ainsi qu’une évaluation du formateur de stage.

Comparaison des notes personnelles

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Élevée

Je note, tu notes, puis nous notons!

La Comparaison des notes personnelles est une activité pédagogique au cours de laquelle l’élève est amené à comparer ses notes personnelles avec un camarade de classe, et ce dans le but de les compléter et d'y ajouter les informations qui lui ont échappé. Certains élèves ont de la difficulté à prendre des notes de cours, à sélectionner l’information pertinente lors d’une leçon ou à suivre le rythme de l’enseignant et c’est pourquoi la Comparaison des notes personnelles s’avère une méthode efficace pour qu'ils puissent compléter certaines informations dans leurs notes de cours. Cette formule pédagogique favorise non seulement une meilleure prise de notes, mais également un travail de coopération entre les pairs.

L'entretien en tête-à-tête

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Discutons, en tête-à-tête!

L’Entretien en tête-à-tête est un exercice au cours duquel l’enseignant pose des questions à un élève afin de favoriser une discussion sur un sujet précis. Il peut également s’agir d’un échange sur une démarche particulière utilisée par l’élève pour résoudre un problème ou un calcul. Ainsi, l’Entretien en tête-à-tête permet soit d’évaluer les connaissances d’un élève par rapport à un sujet donné, soit de le guider dans un processus établi. Cette formule pédagogique a l’avantage de recourir à une interaction plus individualisée entre l’enseignant et son élève, ce qui permet à l’enseignant d’orienter ses questions selon les besoins de celui-ci et d’apporter des éclaircissements sur les notions plus ou moins bien assimilées.

L'entretien collectif

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Moyenne

Discutons, ensemble!

L’Entretien collectif est un exercice au cours duquel l’enseignant questionne la classe ou un groupe d’élèves sur un sujet particulier afin de récolter des commentaires, des propositions ou toute autre information qui s’avère utile dans le contexte. L’activité se déroule en deux étapes. Premièrement, l’enseignant pose une question en lien avec le sujet étudié en veillant à créer une ouverture qui consistera en un point de départ à la discussion qui suivra. Deuxièmement, les élèves répondent à cette question dans un contexte d’échange d’informations. Cette formule pédagogique a l’avantage de permettre aux élèves, d’une part, de s’exprimer de manière spontanée pour faire valoir leurs idées et d’autre part, d’enrichir leur réflexion grâce aux interventions des autres.

Tapis de tri

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Classer les données

Comme le nom le suggère, les Tapis de tri permettent de trier ou de classer des idées, des images, des mots, de l’information ou des objets selon la catégorie à laquelle ils appartiennent. Afin de classer ou d’organiser différents éléments en fonction de leurs caractéristiques, les élèves choisissent la méthode de tri qui correspond le mieux à leurs besoins. Ils peuvent se servir, par exemple, de paniers, de boîtes, de cartons, de cerceaux, de diagrammes de Venn, etc. Ainsi, la tâche des élèves dans cet exercice est de classer les données selon des attributs particuliers en utilisant une méthode de tri adaptée. Le tri des déchets dans différents bacs selon leur nature est un exemple d’activité correspondant aux Tapis de tri. Cette formule pédagogique est bénéfique pour l’apprentissage, notamment chez les élèves plus visuels ou tactiles.

Autobiographies ciblées

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Parle-moi de toi !

La formule des Autobiographies ciblées requiert des élèves de rédiger une esquisse autobiographique d’une ou de deux pages axée sur une expérience d’apprentissage vécue dans le passé. L’expérience en question doit être pertinente à l’apprentissage réalisé dans la leçon pour laquelle cette formule sera utilisée. Cette technique est intéressante puisqu’elle permet à l’enseignant d’obtenir un portrait des élèves de sa classe et de déterminer leur degré de conscience d’eux-mêmes. Le concept de la conscience de soi révèle la capacité des élèves d’examiner et de comprendre qui ils sont par rapport au monde qui les entoure. Les recherches tendent à montrer que le développement de la conscience de soi est lié aux processus métacognitifs du cerveau et qu’elle aide les élèves à apprendre plus efficacement en focalisant sur ce qu’ils ont besoin d’apprendre (Price-Mitchell, 2015). Une fois que l’enseignant a pu réaliser un portrait de ses élèves grâce aux Autobiographies ciblées, il peut ajuster plus efficacement son enseignement ainsi que les objectifs des leçons. Cette formule est particulièrement efficace pour les cours dont l’objectif est d’aider les élèves à développer leur confiance en eux, leur conscience d’eux-mêmes et leur aptitude à s’autoévaluer.

Équipe de réaction

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Faible

Une équipe au nom de tous!

L’Équipe de réaction est une technique servant à faciliter la communication entre un grand groupe et une personne-ressource qui leur présente un exposé. Cette méthode consiste à déléguer la prise de parole à une équipe de 3 à 5 personnes qui parlent au nom du grand groupe, et ce dans le but de questionner ou de commenter les propos émis par l’animateur. En d’autres mots, l’équipe chargée de poser les questions sert de porte-parole et d’intermédiaire entre le grand groupe et la personne-ressource. Cette activité peut avoir lieu tant en classe que dans un auditorium et peut même favoriser la participation de tous les élèves d’une école. Sur le plan pédagogique, elle développe chez l’équipe porte-parole des stratégies d’écoute et de communication efficaces puisque les membres sont invités d’abord à écouter leurs pairs et à comprendre leurs questions avant de les reformuler et de les poser à l’animateur de manière adéquate et compréhensible.

Ligue d'improvisation

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Moyenne

Prêt pas prêt, j’y vais!

La Ligue d’improvisation est une formule pédagogique qui permet à l’élève de devenir acteur au sein d’une mise en scène spontanée au cours de laquelle deux équipes s’affrontent. Trois types de participants se prêtent au jeu : le capitaine de chaque équipe, l’arbitre et les juges. L’arbitre, la plupart du temps l’enseignant de la classe, pige au hasard une carte parmi une gamme de sujets déterminés à l’avance. Cette carte est la ligne directrice de la mise en scène qui sera improvisée par les élèves. Les joueurs se concertent alors pendant quelques secondes pour suggérer un plan de jeu et peuvent, par la suite, commencer leur improvisation qui sera soumise au vote de l’auditoire et à l’évaluation des juges. Notons que l’improvisation peut être de nature comparée, mixte ou hybride. Lorsqu’une improvisation est comparée, les équipes improvisent en alternance sur un même thème. Si l’improvisation est mixte, les joueurs des deux équipes improvisent ensemble en respectant le thème choisi. Dans le cas d’une improvisation hybride, les équipes doivent, à tour de rôle, improviser sur un thème donné alors que des joueurs de l’équipe adverse se joignent à leur jeu. L’avantage de la Ligue d’improvisation est qu’elle permet d’aborder un ou des sujets de façon verbale, mais aussi grâce aux actions exécutées par les élèves. Les joueurs peuvent également transmettre leurs idées par le mime, le chant ou par le changement d’intonation en utilisant le comique ou le dramatique.

Profils d'apprenants

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Toi, comment t'apprends ?

La technique des Profils d'apprenants incite les élèves à décrire leurs approches générales de l'apprentissage ou leurs styles d'apprentissage, en se comparant à plusieurs profils et en choisissant ceux qui, à leur avis, leur ressemblent le plus. Comme il existe un certain nombre de façons de décrire les styles d’apprentissage et les modes d’apprentissage, l’enseignant doit choisir ses propres ensembles de profils à utiliser pour évaluer les élèves. Par exemple, un enseignant pourrait demander à ses élèves s’ils se considèrent davantage comme étant des apprenants visuels, des apprenants auditifs ou encore des apprenants tactiles. Puis, sur la base de leurs réponses, il est alors en mesure de choisir parmi différentes approches pédagogiques. Cette technique incite les élèves à s’autoévaluer et à prendre conscience de leurs préférences en matière d’apprentissage, de leurs points forts ou de leur style en tant qu’apprenants. Elle leur permet également de réaliser qu’il existe différentes façons valides d’aborder un certain contenu, et donc d’élargir leurs méthodes d’apprentissage.

SVA

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Ce que je sais, ce que je veux savoir et ce que j’ai appris

La formule pédagogique SVA permet à l’élève de confronter ses idées par rapport à ce qu’il sait déjà, ce qu’il aimerait savoir et ce qu’il a appris. L’élève crée alors des liens entre ses connaissances antérieures et ses nouvelles connaissances. Le recours à un tableau ou un graphique SVA s’avère efficace dans un tel contexte, dans la mesure où il permet à l’élève d’organiser ses idées en fonction de ce qu’il sait déjà, de ce qui pique sa curiosité et de ce qu’il découvre au cours de la leçon. Cette technique permet également à l’enseignant de découvrir les idées préconçues des élèves pour pouvoir les corriger, tout en répondant aux questions qui suscitent leur intérêt.

Organisateur de séquences

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Tout d’abord, ensuite et finalement!

L’Organisateur de séquences est une technique permettant d’illustrer graphiquement les étapes consécutives d’une procédure précise. Elle s’applique généralement aux apprentissages comportant différentes phases qui mènent à un résultat ou à une conséquence particulière. L’Organisateur de séquences a comme but d’organiser l’information de manière visuelle grâce à l’utilisation de cartes ou de photos classées dans l’ordre pour représenter la progression ou l’évolution d’une séquence, ou encore la régularité d’un cycle, comme celui des saisons. Cette formule pédagogique a l’avantage de développer chez les élèves des compétences d’observation, d’organisation et de prédiction, tout leur demandant un effort de concentration pour la création d’interférences.

Pages