Vignettes de pédagogie active

Toutes les fiches (84)

Pages

Grille « pour ou contre »

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Les deux côtés de la médaille

La technique de la Grille « pour ou contre » demande aux élèves de dresser la liste des arguments Pour et ceux Contre d’un sujet controversé précis. L’objectif de l’activité pourrait également être de déterminer les avantages et désavantages ou encore les coûts et les bénéfices d’une question d’intérêt commun en vue de prendre une décision éclairée. Ainsi, cette technique permet non seulement à l’enseignant de prendre conscience des opinions de ses élèves face à certaines questions, mais elle fournit également de l’information pertinente sur la profondeur et l’étendue de leur analyse ainsi que sur leur objectivité. La technique de la Grille « pour ou contre » force les élèves à aller au-delà de leurs premières réactions sur le sujet à l’étude et à explorer au moins deux aspects de la question analysée. L’avantage de cette technique est qu’elle peut aussi être utilisée comme point de départ pour une discussion en grand groupe ou en petits groupes. L’enseignant peut suggérer un ou plusieurs énoncés et les élèves peuvent répondre par écrit ou oralement. Cette technique est particulièrement utile dans les domaines liés aux sciences humaines et sociales. En outre, si elle est utilisée pour évaluer les connaissances des élèves relativement aux coûts et bénéfices d’une question en particulier ou pour comparer des solutions techniques possibles au même problème, alors elle peut tout aussi bien être utilisée dans des domaines techniques, scientifiques et mathématiques.

Aujourd’hui, j’ai appris...

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Exercice d'identification des apprentissages réalisés

Aujourd'hui, j'ai appris... est une technique qui permet de questionner les élèves sur ce qu’ils ont appris lors d’une leçon. L'enseignant les invite à réfléchir spécifiquement aux apprentissages réalisés pour ensuite les exprimer par écrit puis, verbalement. Les élèves développent ainsi leur capacité à identifier et à résumer les concepts importants. Cette technique diffère de la Minute de réflexion puisqu'elle ne cible pas un apprentissage ou une difficulté en particulier. Elle demande à l'élève de parcourir ses apprentissages, sans jugement quant à l'importance relative de ce qui a été appris.

Tableau vivant

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Faible

Action, on tourne !

La technique du Tableau vivant sort indéniablement des sentiers battus en ce qui a trait aux méthodes d’enseignement. Elle requiert la participation des élèves qui devront incarner des personnages, des scènes ou même des concepts pour tenter de mieux comprendre les principes théoriques sous-jacents. Dans cette activité, les élèves sont amenés, par une mise en situation concrète, à prendre des rôles et à interpréter physiquement ce qui se passe. Par exemple, pour bien comprendre les forces qui entrent en jeu dans la structure d’un pont, les élèves peuvent incarner des piliers, se donner la main comme des haubans ou un tablier et, ainsi, ressentir ou voir le comportement des différents constituants. Les élèves pourraient également recréer une œuvre d’art ou un moment historique important, ou encore illustrer le principe de fonctionnement d’un équipement ou d’un système quelconque. Cette technique n’est pas simple puisqu’il faut se demander comment et dans quel contexte elle pourrait fonctionner. Cependant, elle peut être très visuelle et très marquante pour les élèves qui se rappelleront beaucoup plus facilement les notions enseignées. En somme, cette technique permet aux élèves de répondre à la question suivante : Est-ce que je comprends assez bien ce concept pour pouvoir l’expliquer sans rien dire ni écrire ?

Cartes conceptuelles

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Organisation visuelle de l'information pour mieux l'intégrer

Les Cartes conceptuelles prennent la forme d’un réseau graphique dans lequel les concepts sont identifiés chacun par un mot ou un ensemble de mots et représentés par des nœuds. Pour illustrer les relations entre ces concepts, des flèches lient les nœuds entre eux. Il est également possible d’étiqueter textuellement les flèches afin de préciser davantage la nature des liens établis. Par ailleurs, il est recommandé d'utiliser diverses couleurs et de représenter les concepts par des dessins, des images, des graphiques ou des formules de sorte à rendre les informations les plus visuelles possibles. Cet exercice de synthèse requiert de la pratique, il ne faut donc pas hésiter à le faire à plusieurs reprises. En somme, les Cartes conceptuelles permettent aux élèves de représenter visuellement la cartographie des connaissances acquises sur un sujet et les relations entre les différents concepts théoriques inhérents à celui-ci.

Pages