Vignettes de pédagogie active

Toutes les fiches (17)

Cartes conceptuelles

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Organisation visuelle de l'information pour mieux l'intégrer

Les Cartes conceptuelles prennent la forme d’un réseau graphique dans lequel les concepts sont identifiés chacun par un mot ou un ensemble de mots et représentés par des nœuds. Pour illustrer les relations entre ces concepts, des flèches lient les nœuds entre eux. Il est également possible d’étiqueter textuellement les flèches afin de préciser davantage la nature des liens établis. Par ailleurs, il est recommandé d'utiliser diverses couleurs et de représenter les concepts par des dessins, des images, des graphiques ou des formules de sorte à rendre les informations les plus visuelles possibles. Cet exercice de synthèse requiert de la pratique, il ne faut donc pas hésiter à le faire à plusieurs reprises. En somme, les Cartes conceptuelles permettent aux élèves de représenter visuellement la cartographie des connaissances acquises sur un sujet et les relations entre les différents concepts théoriques inhérents à celui-ci.

Ressources du milieu

Ressources du milieu
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

On sort !

Dans l'activité Ressources du milieu, l'enseignant fait appel, en tant que source d'apprentissage, à une ressource externe issue du domaine d'études des élèves. Cette ressource peut être une personne experte qui est soit invitée en classe, soit visitée dans son milieu de travail. La visite d'un milieu en lien avec le domaine d'étude peut également être au coeur de l'activité. Afin que cette formule pédagogique soit efficace quant aux apprentissages, les élèves doivent réaliser un travail de préparation préalablement à l'activité et une fois cette dernière terminée, l'enseignant doit prévoir une séance de rétroaction et de suivi pour faire une synthèse des apprentissages réalisés. En somme, l'activité Ressources du milieu permet aux élèves de varier leurs sources d'apprentissage et d'approfondir les notions préalablement acquises via la mise en contact avec une ressource externe liée au domaine d'études.

Journaux d'apprentissage

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Lis et réagis !

Pour cette formule pédagogique, les élèves sont invités, après la lecture d’un texte, à tenir un Journal d’apprentissage. Ce dernier se remplit en deux temps. D’abord, les élèves notent dans une première colonne les idées, les affirmations et les arguments qu’ils jugent être les plus significatifs pour eux ou les plus controversés. Puis, dans une seconde colonne, les élèves expliquent ce que signifient pour eux les éléments identifiés dans la première colonne et y répondent. Ainsi, les élèves sont en quelque sorte engagés dans un dialogue avec le texte et sont en mesure d’analyser leurs réactions à la lecture. Cette technique permet aux enseignants de récolter de l’information détaillée sur la manière dont les élèves lisent certains textes, les analysent et y répondent. De plus, elle leur donne un aperçu des champs d’intérêt, des préoccupations et des valeurs de leurs élèves. Par la suite, les enseignants peuvent utiliser ces informations afin de se doter de moyens leur permettant d’aider leurs élèves à faire des liens entre leurs lectures et la vie de tous les jours. Puisque l’évaluation des Journaux d’apprentissage demande un investissement de temps important de la part des enseignants, cette activité ne convient qu’à de petits groupes d’élèves.

Solutions documentées

solution_documentee
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Explique-moi comment et pourquoi tu le fais

La technique des Solutions documentées consiste à inviter les élèves à résoudre un exercice en suivant les étapes de résolution et en documentant ces étapes. Cette technique se base sur la métacagonition puisqu'elle permet aux élèves de prendre conscience de leurs stratégies de résolution de problèmes en se questionnant sur les étapes à suivre. Les élèves doivent donc résoudre l'exercice en explicitant clairement pourquoi chacune des étapes de résolution est suivie. Ils ne se contentent plus seulement de trouver la bonne réponse. Ils réfléchissent plutôt à leurs apprentissages et mettent en application leur pensée analytique et critique, une compétence essentielle. Cette technique pédagogique est non seulement facile à mettre en place et aisément adaptée à diverses disciplines, mais elle favorise également le développement des compétences de résolution de problèmes des élèves. De plus, elle permet aux enseignants d'avoir une meilleure compréhension du degré d'intégration des concepts par ces derniers. En effet, grâce aux Solutions documentées, les enseignants peuvent plus facilement déceler les erreurs fréquentes ou les incompréhensions liées aux méthodes de résolution de problèmes. Ensuite, ils peuvent rectifier le tir en donnant beaucoup de rétroactions aux élèves. 

Carte heuristique

carte_heuristique
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Montre-moi à quoi tu penses

Les Cartes heuristiques, aussi appelées Cartes mentales ou Mind Maps, permettent aux élèves de représenter sous forme hiérarchique et visuelle différents concepts liés aux notions du cours. Contrairement aux Cartes conceptuelles, les Cartes heuristiques ne suggèrent pas de concepts théoriques ou de mots-clés à mettre en relation. Elles demandent plutôt aux élèves de construire une arborescence d’un concept central en représentant hiérarchiquement les termes ou les images qui y sont associés. D’ailleurs, l’utilisation de couleurs et de dessins peut aider à rendre les cartes plus significatives visuellement. Il s’agit donc d’un exercice très personnel puisque les Cartes heuristiques reflètent le cheminement de la pensée de leur auteur. En somme, les Cartes heuristiques permettent aux élèves de représenter visuellement la hiérarchie des connaissances acquises sur un sujet précis.

Les indices

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Faible

Différencier pour mieux motiver

La technique des Indices permet aux enseignants de s'adapter à la rapidité d'exécution d'une tâche par les élèves. En effet, puisque tous les élèves ne travaillent pas à la même vitesse, il arrive souvent que certains d'entre eux prennent plus de temps que leurs collègues pour terminer la tâche assignée par l'enseignant, ce qui, à la longue, pourrait les démotiver. Pour mettre en œuvre cette technique, l'enseignant doit préparer à l'avance des petites feuilles de papier sur lesquelles sont inscrits des énoncés permettant d'aider les élèves dans la réalisation de la tâche. Ainsi, pendant que les élèves travaillent à une tâche en équipes, l'enseignant circule dans la classe afin de surveiller leur niveau d'avancement respectif. S'il remarque qu'un groupe est bloqué dans la tâche assignée ou n'avance pas suffisamment vite, il peut leur donner un Indice sur une feuille de papier, ce qui permettra de soutenir leur motivation à apprendre. Cette technique fait donc en quelque sorte appel à la différenciation pédagogique. Selon le Conseil supérieur de l'éducation du Québec (1993), la pédagogie différenciée est « une démarche qui met en œuvre un ensemble diversifié de moyens d’enseignement et d’apprentissage pour permettre à des élèves d’âges, d’origines, d’aptitudes et de savoir-faire hétérogènes d’atteindre par des voies différentes des objectifs communs et, ultimement, la réussite éducative. »

Les bombes

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Faible

Formule explosive !

La technique des Bombes permet aux enseignants de s'adapter à la rapidité d'exécution d'une tâche par les élèves. En effet, puisque tous les élèves ne travaillent pas à la même vitesse, il arrive souvent que certains d'entre eux terminent beaucoup plus tôt que leurs collègues la tâche assignée par l'enseignant et se retrouvent à se tourner les pouces, ce qui, à la longue, pourrait les démotiver. Pour mettre en œuvre cette technique, l'enseignant doit préparer à l'avance des petites feuilles de papier sur lesquelles sont inscrits des énoncés permettant de complexifier la tâche des élèves. Ainsi, pendant que les élèves travaillent en équipe sur une tâche, l'enseignant circule dans la classe afin de surveiller leur niveau d'avancement respectif. S'il remarque qu'un groupe a presque terminé la tâche qui lui est assignée, il peut leur lancer une Bombe, laquelle consiste en une feuille de papier présentant un défi supplémentaire en lien avec la tâche et qui permettra non seulement de garder les élèves occupés, mais aussi de soutenir leur motivation à apprendre. Cette technique fait donc en quelque sorte appel à la différenciation pédagogique. Selon le Conseil supérieur de l'éducation du Québec (1993), la pédagogie différenciée est « une démarche qui met en œuvre un ensemble diversifié de moyens d’enseignement et d’apprentissage pour permettre à des élèves d’âges, d’origines, d’aptitudes et de savoir-faire hétérogènes d’atteindre par des voies différentes des objectifs communs et, ultimement, la réussite éducative. »

Dialogues inventés

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Je dis, tu dis, ils disent...

Comme son nom l'indique, la technique des Dialogues inventés requiert des élèves d'inventer des dialogues sous la forme d'une conversation structurée sur une notion ou un concept précis afin de leur permettre de faire la synthèse de leurs connaissances. Par exemple, un élève en sciences politiques pourrait inventer un dialogue entre Alexandre Le Grand, César et Napoléon pour discuter de la différence entre les compétences en leadership requises pour conquérir un empire et de celles nécessaires pour le maintenir (Angelo et Cross, 1993).

Il existe deux niveaux possibles de Dialogues inventés

Facile : Assembler des citations existantes pour créer un dialogue cohérent
Difficile : Inventer de toute pièce un dialogue qui correspond au caractère des personnages et leur contexte

Cette technique créative permet aux élèves d’approfondir des théories, de démêler des controverses ou de défendre les opinions d’autrui. Elle permet aussi aux élèves de développer des compétences de synthèse, d’adaptation et d’extrapolation en lien avec le matériel théorique enseigné.

Le Stage

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Je pratique !

Le Stage est une période de formation lors de laquelle l’élève met en pratique les compétences acquises dans un domaine ou une discipline particulière. Le Stage a généralement lieu en fin de parcours scolaire, avant que l’élève n'intègre le milieu professionnel. Le but principal du stage est de permettre au stagiaire de développer son savoir-être et son savoir-faire dans un contexte réel, similaire à celui où il devra exercer son futur métier. Le stagiaire a la chance d’être accompagné d’un formateur qui guidera ses pas et qui veillera à l’outiller avec des éléments et des savoirs nécessaires à l’accomplissement de la tâche exigée, et ce en vue de le préparer à occuper un poste particulier. L’élève stagiaire demeure, tout au long du stage, supervisé par son enseignant qui s’assure du bon déroulement du stage tant sur le plan pratique que sur le plan organisationnel. Le stage prend fin lorsque l’élève remet à son enseignant un rapport de stage comportant une analyse rétrospective de ses apprentissages ainsi qu’une évaluation du formateur de stage.

L'entretien en tête-à-tête

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Discutons, en tête-à-tête!

L’Entretien en tête-à-tête est un exercice au cours duquel l’enseignant pose des questions à un élève afin de favoriser une discussion sur un sujet précis. Il peut également s’agir d’un échange sur une démarche particulière utilisée par l’élève pour résoudre un problème ou un calcul. Ainsi, l’Entretien en tête-à-tête permet soit d’évaluer les connaissances d’un élève par rapport à un sujet donné, soit de le guider dans un processus établi. Cette formule pédagogique a l’avantage de recourir à une interaction plus individualisée entre l’enseignant et son élève, ce qui permet à l’enseignant d’orienter ses questions selon les besoins de celui-ci et d’apporter des éclaircissements sur les notions plus ou moins bien assimilées.

L'entretien collectif

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Moyenne

Discutons, ensemble!

L’Entretien collectif est un exercice au cours duquel l’enseignant questionne la classe ou un groupe d’élèves sur un sujet particulier afin de récolter des commentaires, des propositions ou toute autre information qui s’avère utile dans le contexte. L’activité se déroule en deux étapes. Premièrement, l’enseignant pose une question en lien avec le sujet étudié en veillant à créer une ouverture qui consistera en un point de départ à la discussion qui suivra. Deuxièmement, les élèves répondent à cette question dans un contexte d’échange d’informations. Cette formule pédagogique a l’avantage de permettre aux élèves, d’une part, de s’exprimer de manière spontanée pour faire valoir leurs idées et d’autre part, d’enrichir leur réflexion grâce aux interventions des autres.

Équipe de réaction

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Faible

Une équipe au nom de tous!

L’Équipe de réaction est une technique servant à faciliter la communication entre un grand groupe et une personne-ressource qui leur présente un exposé. Cette méthode consiste à déléguer la prise de parole à une équipe de 3 à 5 personnes qui parlent au nom du grand groupe, et ce dans le but de questionner ou de commenter les propos émis par l’animateur. En d’autres mots, l’équipe chargée de poser les questions sert de porte-parole et d’intermédiaire entre le grand groupe et la personne-ressource. Cette activité peut avoir lieu tant en classe que dans un auditorium et peut même favoriser la participation de tous les élèves d’une école. Sur le plan pédagogique, elle développe chez l’équipe porte-parole des stratégies d’écoute et de communication efficaces puisque les membres sont invités d’abord à écouter leurs pairs et à comprendre leurs questions avant de les reformuler et de les poser à l’animateur de manière adéquate et compréhensible.

Organisateur de séquences

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Tout d’abord, ensuite et finalement!

L’Organisateur de séquences est une technique permettant d’illustrer graphiquement les étapes consécutives d’une procédure précise. Elle s’applique généralement aux apprentissages comportant différentes phases qui mènent à un résultat ou à une conséquence particulière. L’Organisateur de séquences a comme but d’organiser l’information de manière visuelle grâce à l’utilisation de cartes ou de photos classées dans l’ordre pour représenter la progression ou l’évolution d’une séquence, ou encore la régularité d’un cycle, comme celui des saisons. Cette formule pédagogique a l’avantage de développer chez les élèves des compétences d’observation, d’organisation et de prédiction, tout leur demandant un effort de concentration pour la création d’interférences.

Inventaire de concepts

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Est-ce que tu maitrises mieux les concepts à la fin du cours qu'au début ?

Un Inventaire de concepts est un questionnaire sur les connaissances et les concepts de base dans un domaine donné. Il est composé d’un ensemble de questions à choix multiples conçues dans l’objectif de sonder la compréhension de ces concepts fondamentaux par les élèves. Ainsi, un Inventaire de concepts évalue non seulement la bonne réponse trouvée par les élèves, mais aussi la nature ou la qualité de leur compréhension. Il faut donc que chaque option de réponse incorrecte pour une question reflète un type différent de compréhension du concept ou fasse appel à une idée fausse courante que les élèves peuvent entretenir sur ce dernier. Ainsi, l’enseignant est en mesure de repérer aisément ces idées fausses et d’y remédier lors de son enseignement. Généralement, les élèves sont invités à répondre à l’Inventaire des concepts à deux reprises : d’abord lors du tout premier cours et ensuite lors du dernier. De cette façon, l’enseignant est en mesure de déterminer l’impact de son enseignement sur les idées fausses des élèves ou encore sur leur bonne compréhension des concepts importants du cours.

Portefolios annotés

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Montre-moi ce que tu sais, ce que tu en penses et pourquoi !

Les Portefolios annotés permettent aux enseignants d’obtenir un échantillon des réalisations scolaires des élèves ainsi que les commentaires qui y sont associés. Les commentaires ajoutés sont très importants puisqu’ils permettent de faire des liens entre les réalisations et les notions théoriques vues dans le cadre du cours. Cette activité aide donc les enseignants à vérifier si leurs élèves sont en mesure de faire des liens entre les travaux réalisés et les concepts théoriques vus en classe. Cette technique est aisément applicable dans les domaines où une performance est nécessaire tels que les arts visuels, l’écriture créative, la musique, la danse, le théâtre ou le journalisme. Dans de tels cas, les portefolios peuvent être présentés sous la forme de fichiers vidéo ou audio. De plus, les Portefolios annotés peuvent également être utiles dans des domaines professionnels tels que la mécanique automobile, la programmation informatique ou encore, les soins infirmiers. Cette technique pourrait aussi servir à évaluer les apprentissages d’élèves en enseignement. Il est parfois possible pour les élèves de conserver leur portefolio et de le présenter à des employeurs potentiels. Cela pourrait d’ailleurs en motiver plus d’un dans la réalisation de cette activité.

Création visuelle

Création visuelle
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Construis-moi ce que tu as appris !

La Création visuelle est une technique demandant aux élèves de représenter de manière imagée et concrète un concept, une expérience vécue, un phénomène, un objet, une idée ou encore, une technologie. Cette représentation peut très bien s'inspirer de la réalité, comme elle peut provenir de l'imaginaire des élèves. De plus, elle peut prendre diverses formes selon les notions qui doivent être représentées : une affiche, un dessin, un collage, une vidéo, une maquette, une sculpture, une reproduction miniature, etc. Non seulement les Créations visuelles peuvent servir à concrétiser des concepts appris, mais elles peuvent aussi permettre aux élèves d'exprimer leurs pensées, leurs convictions, leurs expériences ou encore des questions qui sont encore sans réponse pour eux. Une telle activité permet à l'enseignant ainsi qu'aux autres élèves de voir comment les apprentissages des auteurs de la Création visuelle sont perçus, compris et intégrés. En somme, les Créations visuelles permettent aux élèves de réaliser un apprentissage en perpétuelle confrontation avec la réalité.

Questions guidées

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Faible

Qui ? Quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Le recours aux Questions guidées comme formule pédagogique permet aux élèves d’assimiler la matière en se posant des questions, en petits groupes, sur le contenu de la leçon étudiée. L’avantage de cette activité repose sur le fait que l’enseignant crée lui-même les questions, ce qui lui donne la possibilité de diriger la réflexion des élèves dans le sens désiré, conformément aux objectifs de la leçon. Ainsi, la discussion ayant lieu parmi les différentes équipes s’alimente des questions suggérées par l’enseignant. Les questions posées guident les élèves afin qu’ils s’approprient mieux la matière couverte et les aident à approfondir leur réflexion sur le sujet.