Vignettes de pédagogie active

Toutes les fiches (48)

Pages

Plénière

Plénière
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Échanger pour mieux comprendre

La Plénière est un échange de propos entre les élèves sur un sujet donné pendant un temps déterminé. Cet échange se fait sous la supervision de l’enseignant qui indique le thème de la discussion et, de préférence, les sous-thèmes. La Plénière présente l’avantage de laisser la chance aux élèves d’aborder le sujet traité à leur manière. De plus, elle permet la participation de tous les élèves du groupe et leur donne accès à la même information. Par contre, ils n’ont pas nécessairement l’occasion de se faire entendre et, s’ils l’ont, chacun n’aura la parole qu’une fois et pour une courte durée. La Plénière est donc souvent utilisée de concert avec d’autres formules pédagogiques. Elle est presque toujours employée à la fin d’une leçon afin d’en résumer le contenu ou à titre de conclusion. En somme, la Plénière permet aux élèves de synthétiser et de valider les apprentissages réalisés lors d’une leçon en discutant avec leurs collègues et leur enseignant.

La minute de réflexion

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Exercice de synthèse court, direct et efficace

La Minute de réflexion permet à l’enseignant de vérifier rapidement la compréhension des élèves à la suite d'un apprentissage. Cette technique propose aux élèves de formuler des questions liées à leurs incompréhensions de la matière ou de résumer les éléments importants abordés hors classe ou en classe. Elle permet aux élèves de réfléchir à leurs propres difficultés et de structurer leur pensée de sorte à hiérarchiser les principales notions apprises. 

Cartes conceptuelles

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Organisation visuelle de l'information pour mieux l'intégrer

Les Cartes conceptuelles prennent la forme d’un réseau graphique dans lequel les concepts sont identifiés chacun par un mot ou un ensemble de mots et représentés par des nœuds. Pour illustrer les relations entre ces concepts, des flèches lient les nœuds entre eux. Il est également possible d’étiqueter textuellement les flèches afin de préciser davantage la nature des liens établis. Par ailleurs, il est recommandé d'utiliser diverses couleurs et de représenter les concepts par des dessins, des images, des graphiques ou des formules de sorte à rendre les informations les plus visuelles possibles. Cet exercice de synthèse requiert de la pratique, il ne faut donc pas hésiter à le faire à plusieurs reprises. En somme, les Cartes conceptuelles permettent aux élèves de représenter visuellement la cartographie des connaissances acquises sur un sujet et les relations entre les différents concepts théoriques inhérents à celui-ci.

Questions guidées

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Faible

Qui ? Quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Le recours aux Questions guidées comme formule pédagogique permet aux élèves d’assimiler la matière en se posant des questions, en petits groupes, sur le contenu de la leçon étudiée. L’avantage de cette activité repose sur le fait que l’enseignant crée lui-même les questions, ce qui lui donne la possibilité de diriger la réflexion des élèves dans le sens désiré, conformément aux objectifs de la leçon. Ainsi, la discussion ayant lieu parmi les différentes équipes s’alimente des questions suggérées par l’enseignant. Les questions posées guident les élèves afin qu’ils s’approprient mieux la matière couverte et les aident à approfondir leur réflexion sur le sujet.

Dialogues inventés

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Je dis, tu dis, ils disent...

Comme son nom l'indique, la technique des Dialogues inventés requiert des élèves d'inventer des dialogues sous la forme d'une conversation structurée sur une notion ou un concept précis afin de leur permettre de faire la synthèse de leurs connaissances. Par exemple, un élève en sciences politiques pourrait inventer un dialogue entre Alexandre Le Grand, César et Napoléon pour discuter de la différence entre les compétences en leadership requises pour conquérir un empire et de celles nécessaires pour le maintenir (Angelo et Cross, 1993).

Il existe deux niveaux possibles de Dialogues inventés

Facile : Assembler des citations existantes pour créer un dialogue cohérent
Difficile : Inventer de toute pièce un dialogue qui correspond au caractère des personnages et leur contexte

Cette technique créative permet aux élèves d’approfondir des théories, de démêler des controverses ou de défendre les opinions d’autrui. Elle permet aussi aux élèves de développer des compétences de synthèse, d’adaptation et d’extrapolation en lien avec le matériel théorique enseigné.

Questionnement

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Quand simplicité et efficacité vont de pair !

Le Questionnement est la technique d’apprentissage actif la plus simple à implanter et probablement la plus utilisée. Elle consiste, lors d’une leçon, à poser une ou plusieurs questions aux élèves de sorte à susciter leur réflexion. Cette méthode permet également à l’enseignant d’obtenir plus d’informations sur la compréhension d’un concept par ses élèves. Le Questionnement peut se faire à différents moments lors de la leçon. Si cette technique est mise en pratique en début de leçon, c’est pour enclencher la réflexion. Si l’enseignant l’utilise en cours de leçon, c’est pour mieux adapter ses explications aux élèves. Si c’est plutôt en fin de leçon, alors c’est pour s’assurer de la compréhension des concepts par les élèves. Plusieurs types de questions existent et chacune possède des avantages et des inconvénients. Par exemple, il est possible de poser des questions ouvertes, qui permettent de recueillir beaucoup d’informations puisqu’elles laissent beaucoup de liberté aux élèves. Il y a aussi les questions fermées qui ont l’avantage d’être rapides et qui sont surtout pertinentes lorsque l’objectif est de cibler de l’information précise. De plus, les questions posées peuvent être directes et cibler des élèves en particulier ou peuvent être posées à la cantonade lorsque l’objectif de l’enseignant est d’alimenter les échanges entre les élèves en créant une discussion.

Billet de sortie

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Mesure instantanée de la compréhension

Les Billets de sortie sont un outil d’évaluation formative qui permet aux enseignants d’évaluer dans quelle mesure les élèves comprennent ce qui leur est enseigné en classe. Cet outil peut être utilisé quotidiennement ou hebdomadairement. Un bon Billet de sortie peut indiquer si les élèves ont une compréhension superficielle ou approfondie des notions enseignées et permettent aux enseignants de situer les lacunes de leurs élèves et de cerner ce qu’ils doivent corriger dans leur enseignement. Cette activité est réalisée à la fin de la leçon et les élèves sont invités à répondre sur une feuille de papier à une question posée par l’enseignant. La question posée doit essentiellement porter sur la leçon qui vient de se terminer et peut avoir plusieurs objectifs. Elle peut servir à repérer des concepts qui nécessitent des éclaircissements ou encore, à répondre à une question théorique sur la matière vue en classe. Cette technique permet à l’enseignant de valider la compréhension des élèves. Elle peut également permettre à ces derniers de poser une question sur les notions enseignées à l’enseignant.

Quiz en ligne

quiz_en_ligne
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Évaluation virtuelle

La technique du Quiz en ligne consiste à évaluer les élèves sur des notions précises grâce à l’utilisation d’un outil technologique qui soutient la création d’un quiz virtuel. Ainsi, plutôt que de passer des évaluations sommatives classiques sur papier, les élèves sont invités à se rendre en salle d’informatique afin de passer l’examen en ligne. Généralement, les Quiz en ligne comportent des questions à choix multiples (QCM) puisque ces dernières peuvent être corrigées directement par l’outil technologique, ce qui permet à l’élève d’obtenir une rétroaction instantanée sur sa performance. Il s’agit d’ailleurs de l’avantage principal de ce type d’évaluation par rapport à une évaluation classique où l’enseignant a besoin d’un certain temps pour corriger les copies. Avec cette technique, les enseignants gagnent beaucoup de temps de correction, d’où sa grande utilité pour les groupes d’élèves nombreux. En outre, puisque les Quiz en ligne sont faciles à implémenter, il est possible d’en prévoir de manière hebdomadaire pour les élèves. Cela aura l’avantage de les engager activement dans leurs apprentissages puisqu’ils devront étudier fréquemment.

Pages