Vignettes de pédagogie active

Toutes les fiches (31)

Pages

La minute de réflexion

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Exercice de synthèse court, direct et efficace

La Minute de réflexion permet à l’enseignant de vérifier rapidement la compréhension des élèves à la suite d'un apprentissage. Cette technique propose aux élèves de formuler des questions liées à leurs incompréhensions de la matière ou de résumer les éléments importants abordés hors classe ou en classe. Elle permet aux élèves de réfléchir à leurs propres difficultés et de structurer leur pensée de sorte à hiérarchiser les principales notions apprises. 

Toile de questions

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Construction visuelle collaborative d'éléments à clarifier ou à réviser

La Toile de questions sert à faciliter l’élaboration de questions liées aux notions abordées. Les élèves sont amenés à structurer leur pensée autour de mots-clés. Par cette technique, les élèves construisent une toile, un réseau de questions qui permettent de clarifier concrètement les notions qui posent problème ou de réviser certains concepts. En somme, la Toile de questions permet aux élèves de structurer de manière visuelle leurs apprentissages.

Documentation trouée

documentation_trouee
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Qu'est-ce qui manque ?

La technique Documentation trouée consiste à fournir aux élèves une version incomplète des notes de cours qu’ils pourront compléter en classe à l’aide de l’exposé magistral de l’enseignant. Généralement, les éléments manquants dans les notes de cours correspondent à des mots-clés, à de courtes phrases ou à la solution d’un exercice. Cette technique est préférable à l’absence totale de notes de cours pour les élèves, car la Documentation trouée a l’avantage de libérer du temps afin de leur permettre de réfléchir sur les notions enseignées. En effet, puisqu’ils ne doivent prendre en note que certains éléments et non l’ensemble des notes, ils peuvent se concentrer sur ce que leur apprend l’enseignant et déduire les éléments qui manquent. Dans le même ordre d’idée, lorsque la technique Documentation trouée est comparée à celle de fournir aux élèves une version complète des notes de cours, elle présente l’avantage de motiver ces derniers à se présenter en classe, les incite à être plus attentifs à la présentation et, surtout, les implique dans leurs apprentissages en les invitant à réfléchir sur les notes qui doivent être prises. Afin de rendre l’activité significative et efficace pour l’apprentissage, il faut que les éléments retirés des notes de cours puissent être déduits par les élèves qui ont assisté au cours, sans que ces derniers ne soient nécessairement aidés par l’enseignant. En somme, la Documentation trouée permet aux élèves de réfléchir sur les notions présentées de manière magistrale, et donc de mieux les assimiler.

Billet d’entrée

Vignette temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

D'où partons-nous ?

La technique du Billet d'entrée permet de faire une évaluation rapide et sommaire des connaissances acquises par les élèves lors des derniers cours, en les invitant à répondre à une ou quelques questions. L’enseignant peut alors adapter sa leçon grâce aux réponses reçues quelques minutes auparavant et ainsi, revenir sur les notions ou les concepts moins bien compris. Cette formule pédagogique permet donc d'assurer le suivi et l'enchaînement des leçons, en plus de favoriser l'assimilation et la régulation des concepts par les élèves. De plus, cette activité permet de susciter l'attention du groupe dès le début de la leçon.

Énigme à résoudre

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Élémentaire mon cher Watson !

La technique de l'Énigme à résoudre consiste à soumettre aux élèves, en début de leçon, une courte énigme ayant un lien avec la matière qui sera présentée. Une fois l'énigme présentée aux élèves, ces derniers ont quelques minutes pour tenter de la résoudre et pour en discuter. L'enseignant ne donne pas tout de suite la réponse, mais amorce plutôt sa leçon. Une fois celle-ci terminée, l'enseignant laisse à nouveau quelques minutes aux élèves afin de voir si à ce moment, avec les nouvelles connaissances acquises, ils sont en mesure de résoudre l'énigme. Ensuite, en plénière, l'enseignant procède à la résolution de l'énigme en faisant des liens avec la leçon enseignée et en faisant participer les élèves. Cette technique possède l'avantage de capter l'attention des élèves dès le début de la leçon. Ces derniers sont donc davantage intéressés et motivés par la leçon puisqu'ils y cherchent un moyen de résoudre l'énigme.

Interruptions intelligentes

Interruptions intelligentes
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Qui, quoi, quand, comment et pourquoi ?

Dans l'activité Interruptions intelligentes, l’enseignant présente du contenu sous la forme d’enseignement magistral et, au bout de 5 à 10 minutes, la présentation est interrompue. L’enseignant sélectionne alors un élève à qui il demande de réaliser une tâche simple en lien avec le segment présenté. Cette tâche pourrait être de répondre à une question ouverte ou encore, de résumer les idées principales présentées. Après avoir commenté la tâche réalisée par l’élève, l’enseignant répète le processus jusqu’à la fin de sa présentation. En somme, les Interruptions intelligentes permettent aux élèves d'assimiler les notions présentées de manière magistrale en leur faisant utiliser rapidement l'information nouvellement acquise.

Correction par les pairs

correction_par_les_pairs
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

C'est bon ou pas ? Pourquoi ?

La Correction par les pairs est une activité lors de laquelle les élèves, dans un premier temps, réalisent une tâche de manière individuelle ou en équipe. Ensuite, le travail écrit issu de la tâche en question est donné à un élève voisin qui procèdera à sa correction en se basant sur un barème de correction fourni par l’enseignant. Les élèves récupèrent ensuite leur travail initial et peuvent discuter de la correction avec leurs pairs. L’enseignant fait un retour en plénière sur la tâche ainsi qu’une vérification des corrections réalisées par les élèves. En somme, la Correction par les pairs permet aux élèves de développer leurs habiletés d'analyse critique et d'enrichir leurs apprentissages en se basant sur le travail de leurs pairs.

Exemples d’application

exemple_dapplication
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Dis-moi à quoi ça sert

La technique des Exemples d'application consiste à demander aux élèves, à la fin d'une leçon, de proposer des applications de la vie courante des différentes notions qui viennent de leur être enseignées. Les élèves sont invités à noter leur Exemple d'application sur un petit carton fourni par l'enseignant. Ainsi, une fois l'exercice terminé, les élèves ont accès à une banque d'applications de la vie courante pour une notion spécifique. Non seulement cette technique est facile à mettre en place et rapide d'exécution, mais elle a aussi l'avantage d'informer rapidement les enseignants sur le degré de compréhension de leurs élèves quant aux applications possibles de ce qu'ils ont appris. Pour les élèves, cette formule pédagogique les incite à réfléchir à des Exemples d'application possibles et, par conséquent, à associer les concepts nouvellement appris aux connaissances antérieures, ce qui renforce leurs apprentissages. De plus, elle leur permet de voir plus clairement la pertinence de ce qu'ils apprennent, ce qui rend leurs apprentissages plus significatifs et augmente leur intérêt pour la matière et leur motivation à apprendre. En somme, les Exemples d'application permettent aux élèves de concrétiser leurs apprentissages en les rendant significatifs.

Questions d’examen

question_dexamen
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

C'est ça que tu devrais savoir !

Lors de l'activité Questions d'examen, les élèves sont invités à composer des questions d'évaluation pour le cours ou certaines notions du cours. Les élèves peuvent partager ces questions avec les autres pour y répondre individuellement ou en petits groupes. Avec cette activité, l'enseignant peut avoir une idée plus claire de ce que les élèves pensent être important, et s'ils répondent à ces questions, de ce qu'ils ont compris. Les questions et les réponses préparées peuvent également être utilisées comme base à de l'enseignement par les pairs. La collecte des questions et des réponses proposées par les élèves peut prendre plusieurs formes. La forme la plus simple est de demander aux élèves de noter leurs questions et/ou leurs réponses sur des feuilles de papier que l'enseignant récoltera par la suite. Une forme plus interactive serait de noter les questions proposées par les élèves directement dans Socrative, qui est une application Web permettant de sonder un auditoire et de voir les résultats en temps réel. Pour ce faire, l'enseignant s'installe à l'ordinateur et rédige directement dans Socrative les questions que les élèves lui soumettent à tour de rôle dans la classe. Il peut ensuite demander aux élèves de se connecter à Socrative afin de répondre aux questions proposées. Il aura ainsi un accès en temps réel aux résultats de ses élèves et pourra, le cas échéant, apporter des précisions ou faire des rappels sur les notions qui semblent être moins bien comprises. En somme, l'activité Questions d'examen permet aux élèves d'intégrer leurs apprentissages et de les valider.

Superlatifs

superlatif
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Élevée

Le +

Dans l'activité Superlatifs, l’enseignant forme des équipes de 3 à 5 élèves et présente du contenu sous la forme d’enseignement magistral. À la fin de la présentation, il demande aux équipes de noter un premier superlatif, soit le point qu’ils jugent le plus important de la présentation. Ensuite, il demande à certaines équipes de partager ce point en le justifiant à l’aide d’arguments, ce qui permet de lancer la discussion. L’enseignant commente le choix et les arguments des équipes, puis reprend le processus en leur demandant de chercher d’autres superlatifs tels que le point le plus utile, le plus intéressant ou encore le plus complexe. En somme, l'activité Superlatifs permet aux élèves de concrétiser leurs apprentissages en revoyant une présentation magistrale sous différents points de vue.

Buzz-groupe

buzz-groupe
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Moyenne

Échanger pour mieux comprendre

Le Buzz-groupe, aussi appelé Sous-groupesSession brouhaha ou Ruche, est une activité de discussion en groupes de 4 à 10 élèves, pendant un court laps de temps. Dans chaque groupe, un élève doit se voir attribuer le rôle de secrétaire. Puis, l'enseignant propose un sujet de discussion sur lequel les élèves dans chacun des groupes devront échanger, alors que les secrétaires prennent des notes. Au terme du délai imposé, le secrétaire de chaque équipe présente le résultat de leurs discussions au groupe-classe, de sorte à alimenter une discussion générale. Au terme de l’activité, l’enseignant fait un retour en plénière qui sert de synthèse à la discussion. En somme, le Buzz-groupe est une activité permettant aux élèves de discuter et d’échanger sur un sujet quelconque, tout en assurant un partage de l’information.

Débat

Débat
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Moyenne

Avec qui es-tu d'accord ?

Le Débat est un échange d’idées sur un sujet controversé entre deux groupes d'élèves, dont le premier opte pour la position POUR et le second pour la position CONTRE. Les deux groupes doivent défendre leur point de vue et tenter de convaincre l’équipe adverse. Les positions peuvent être choisies par les élèves ou imposées par l’enseignant, lequel joue le rôle de modérateur. Cette activité demande une préparation préalable de la part des élèves dans le but de trouver des arguments crédibles. En somme, le Débat est une activité permettant aux élèves d'échanger des idées et de défendre un point de vue sur un sujet donné, et ce, de manière animée et interactive.

 

Démonstration

Démonstration
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Il faut voir pour comprendre !

La Démonstration est une activité lors de laquelle l’enseignant réalise une série d’étapes devant les élèves. Il accompagne ses gestes d’explications et s’assure que tous les élèves ont accès à l’information transmise. Lors de la démonstration, l’enseignant engage la participation des élèves en leur posant des questions ou en leur demandant de formuler des prédictions. Une fois la démonstration terminée, l’enseignant propose aux élèves un travail de suivi afin de clore l’activité. En somme, la Démonstration permet aux élèves de prendre connaissance d'un contenu nouveau de manière visuelle et interactive.

Télévoteurs

Télévoteurs
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Devoir de citoyen, on vote !

Les Télévoteurs sont une stratégie permettant la votation électronique instantanée en classe grâce à des questions sur un sujet quelconque. Les participants doivent transmettre leur réponse avec le télévoteur. Lorsque la période de vote est terminée, la compilation se fait automatiquement et les résultats sont affichés immédiatement sous forme de graphique à l'écran. Cette stratégie exige que les questions soient de type choix multiples. Les élèves peuvent répondre à ces questions individuellement, en binômes ou en petits groupes. Le fait de travailler en équipe offre l'avantage de créer des discussions entre les élèves et les incite à expliciter leur cheminement pour trouver la bonne réponse. En somme, l'activité des Télévoteurs permet à l’ensemble des élèves de valider leurs apprentissages de manière motivante et interactive.

Ligue d'improvisation

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Équipe
Intensité d'animation - Moyenne

Prêt pas prêt, j’y vais!

La Ligue d’improvisation est une formule pédagogique qui permet à l’élève de devenir acteur au sein d’une mise en scène spontanée au cours de laquelle deux équipes s’affrontent. Trois types de participants se prêtent au jeu : le capitaine de chaque équipe, l’arbitre et les juges. L’arbitre, la plupart du temps l’enseignant de la classe, pige au hasard une carte parmi une gamme de sujets déterminés à l’avance. Cette carte est la ligne directrice de la mise en scène qui sera improvisée par les élèves. Les joueurs se concertent alors pendant quelques secondes pour suggérer un plan de jeu et peuvent, par la suite, commencer leur improvisation qui sera soumise au vote de l’auditoire et à l’évaluation des juges. Notons que l’improvisation peut être de nature comparée, mixte ou hybride. Lorsqu’une improvisation est comparée, les équipes improvisent en alternance sur un même thème. Si l’improvisation est mixte, les joueurs des deux équipes improvisent ensemble en respectant le thème choisi. Dans le cas d’une improvisation hybride, les équipes doivent, à tour de rôle, improviser sur un thème donné alors que des joueurs de l’équipe adverse se joignent à leur jeu. L’avantage de la Ligue d’improvisation est qu’elle permet d’aborder un ou des sujets de façon verbale, mais aussi grâce aux actions exécutées par les élèves. Les joueurs peuvent également transmettre leurs idées par le mime, le chant ou par le changement d’intonation en utilisant le comique ou le dramatique.

Questionnement

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Quand simplicité et efficacité vont de pair !

Le Questionnement est la technique d’apprentissage actif la plus simple à implanter et probablement la plus utilisée. Elle consiste, lors d’une leçon, à poser une ou plusieurs questions aux élèves de sorte à susciter leur réflexion. Cette méthode permet également à l’enseignant d’obtenir plus d’informations sur la compréhension d’un concept par ses élèves. Le Questionnement peut se faire à différents moments lors de la leçon. Si cette technique est mise en pratique en début de leçon, c’est pour enclencher la réflexion. Si l’enseignant l’utilise en cours de leçon, c’est pour mieux adapter ses explications aux élèves. Si c’est plutôt en fin de leçon, alors c’est pour s’assurer de la compréhension des concepts par les élèves. Plusieurs types de questions existent et chacune possède des avantages et des inconvénients. Par exemple, il est possible de poser des questions ouvertes, qui permettent de recueillir beaucoup d’informations puisqu’elles laissent beaucoup de liberté aux élèves. Il y a aussi les questions fermées qui ont l’avantage d’être rapides et qui sont surtout pertinentes lorsque l’objectif est de cibler de l’information précise. De plus, les questions posées peuvent être directes et cibler des élèves en particulier ou peuvent être posées à la cantonade lorsque l’objectif de l’enseignant est d’alimenter les échanges entre les élèves en créant une discussion.

Point à clarifier

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Un point m'embrouille...

Tel que son nom l'indique, la technique du Point à clarifier requiert que les élèves ciblent un point qui nécessite des éclaircissements après une leçon, une discussion, la réalisation d'un devoir, la lecture d'un texte ou le visionnement d'un film ou d'une pièce de théâtre. Cette formule pédagogique est donc facile à mettre en place et ne requiert pas beaucoup de temps, tout en fournissant aux enseignants beaucoup d'informations sur la compréhension des notions par les élèves. En effet, les enseignants sont en mesure de repérer assez aisément les sujets les plus difficiles pour leurs élèves et, ainsi, d'orienter leurs décisions d'enseignement quant au temps à consacrer à chacun de ces sujets. Il est possible pour l'enseignant de prévenir les élèves qu'ils auront à proposer un Point à clarifier après une activité. Cela les incitera à être plus attentifs et plus concentrés, et donc à mieux comprendre la matière.

Dilemmes éthiques

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Le poids des valeurs

La technique des Dilemmes éthiques propose aux élèves de s’attarder à un problème éthique propre à leur domaine d’études. Lors d’un dilemme, une personne est obligée de choisir entre deux parties possibles, comportant toutes deux des inconvénients. Ainsi, les élèves sont invités, par la rédaction d’un court texte, à proposer une solution au problème éthique présenté et à la justifier. Grâce à cette technique, l’enseignant et les élèves sont en mesure d’en apprendre davantage sur les valeurs qu’ils défendent ainsi que sur la manière dont elles impactent leurs décisions. De plus, la technique des Dilemmes éthiques est très polyvalente puisqu’elle est applicable à toutes les disciplines susceptibles de soulever des questions ou des enjeux éthiques. Cette formule pédagogique est notamment efficace dans des domaines tels que le droit, la médecine, l’ingénierie, le travail social, l’éducation, la gestion, la philosophie et la théologie.

Quatre coins

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Intensité d'animation - Moyenne

Explorons les 4 coins d'un sujet

Pour réaliser la technique des Quatre coins, l'enseignant divise la classe en quatre groupes distincts répartis aux quatre coins. : Tout à fait d'accord, Plutôt d'accord, Plutôt en désaccord, Tout à fait en désaccord. Puis, il présente une question, une situation, une problématique ou une position controversée et demande aux élèves de se placer dans le coin correspondant à la position défendue. Ensuite, chaque groupe travaille à la construction d'un argumentaire lui permettant de défendre sa position. Par la suite, une personne par équipe est désignée pour présenter les arguments de l'équipe au reste de la classe, ce qui génère une discussion et même parfois un changement dans la position initiale des élèves. Finalement, l'enseignant clôt l'activité par un retour en plénière lors duquel il présente une synthèse des principaux arguments de chacune des positions est présentée. Cette technique, qui est une version simplifiée du Débat, a l'avantage d'être facile à mettre en place et ne requiert pas beaucoup de temps.

Brise-glace

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Faire les premiers pas

L'activité Brise-glace est généralement utilisée en début de leçon dans le but de capter l'attention des élèves, de leur donner un aperçu du contenu qui sera enseigné et de créer une atmosphère de groupe positive. Cette activité peut également permettre d'établir un lien entre les élèves et favoriser un environnement d'apprentissage sécurisant, ce qui contribue généralement à l'amélioration de la participation des élèves et à l'accroissement de leur persévérance. De plus, le Brise-glace peut servir à activer les connaissances antérieures des élèves et peut prendre plusieurs formes, mais est généralement de courte durée et, bien souvent, fait appel à l'humour. Ainsi, afin d'amorcer son cours, un enseignant pourrait faire une blague, poser une question à ses élèves, leur soumettre un défi ou une énigme à résoudre, leur faire visionner une vidéo ou encore leur montrer un objet précis qui est lié aux notions qui seront enseignées lors de la leçon.

Pages