Vignettes de pédagogie active

Toutes les fiches (63)

Pages

Objectifs classés

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Top 3

La formule des Objectifs classés requiert des élèves de prendre quelques minutes lors de la première leçon d’un cours afin d’énumérer quelques objectifs d’apprentissage qu’ils espèrent atteindre pendant le cours et de les classer en ordre d’importance relative. Cette activité permet donc à l’enseignant d’évaluer à quel point les objectifs d’apprentissage choisis par les élèves correspondent aux objectifs pédagogiques du cours. L’enseignant est également en mesure de comparer le classement des objectifs des élèves selon leur importance par rapport à son propre classement des objectifs pédagogiques du cours. Puis, l’enseignant peut ensuite utiliser ces informations afin d’accroître la motivation des élèves en les aidant à établir des liens entre leurs objectifs personnels et les objectifs du cours. Cette technique permet également aux élèves d’apprendre à cibler et à préciser leurs propres objectifs d’apprentissage, une compétence importante pour l’apprentissage tout au long de leur vie.

Le Stage

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Je pratique !

Le Stage est une période de formation lors de laquelle l’élève met en pratique les compétences acquises dans un domaine ou une discipline particulière. Le Stage a généralement lieu en fin de parcours scolaire, avant que l’élève n'intègre le milieu professionnel. Le but principal du stage est de permettre au stagiaire de développer son savoir-être et son savoir-faire dans un contexte réel, similaire à celui où il devra exercer son futur métier. Le stagiaire a la chance d’être accompagné d’un formateur qui guidera ses pas et qui veillera à l’outiller avec des éléments et des savoirs nécessaires à l’accomplissement de la tâche exigée, et ce en vue de le préparer à occuper un poste particulier. L’élève stagiaire demeure, tout au long du stage, supervisé par son enseignant qui s’assure du bon déroulement du stage tant sur le plan pratique que sur le plan organisationnel. Le stage prend fin lorsque l’élève remet à son enseignant un rapport de stage comportant une analyse rétrospective de ses apprentissages ainsi qu’une évaluation du formateur de stage.

L'entretien en tête-à-tête

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Discutons, en tête-à-tête!

L’Entretien en tête-à-tête est un exercice au cours duquel l’enseignant pose des questions à un élève afin de favoriser une discussion sur un sujet précis. Il peut également s’agir d’un échange sur une démarche particulière utilisée par l’élève pour résoudre un problème ou un calcul. Ainsi, l’Entretien en tête-à-tête permet soit d’évaluer les connaissances d’un élève par rapport à un sujet donné, soit de le guider dans un processus établi. Cette formule pédagogique a l’avantage de recourir à une interaction plus individualisée entre l’enseignant et son élève, ce qui permet à l’enseignant d’orienter ses questions selon les besoins de celui-ci et d’apporter des éclaircissements sur les notions plus ou moins bien assimilées.

Tapis de tri

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Classer les données

Comme le nom le suggère, les Tapis de tri permettent de trier ou de classer des idées, des images, des mots, de l’information ou des objets selon la catégorie à laquelle ils appartiennent. Afin de classer ou d’organiser différents éléments en fonction de leurs caractéristiques, les élèves choisissent la méthode de tri qui correspond le mieux à leurs besoins. Ils peuvent se servir, par exemple, de paniers, de boîtes, de cartons, de cerceaux, de diagrammes de Venn, etc. Ainsi, la tâche des élèves dans cet exercice est de classer les données selon des attributs particuliers en utilisant une méthode de tri adaptée. Le tri des déchets dans différents bacs selon leur nature est un exemple d’activité correspondant aux Tapis de tri. Cette formule pédagogique est bénéfique pour l’apprentissage, notamment chez les élèves plus visuels ou tactiles.

Organisateur de séquences

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Tout d’abord, ensuite et finalement!

L’Organisateur de séquences est une technique permettant d’illustrer graphiquement les étapes consécutives d’une procédure précise. Elle s’applique généralement aux apprentissages comportant différentes phases qui mènent à un résultat ou à une conséquence particulière. L’Organisateur de séquences a comme but d’organiser l’information de manière visuelle grâce à l’utilisation de cartes ou de photos classées dans l’ordre pour représenter la progression ou l’évolution d’une séquence, ou encore la régularité d’un cycle, comme celui des saisons. Cette formule pédagogique a l’avantage de développer chez les élèves des compétences d’observation, d’organisation et de prédiction, tout leur demandant un effort de concentration pour la création d’interférences.

SVA

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible
Intensité d'animation - Moyenne

Ce que je sais, ce que je veux savoir et ce que j’ai appris

La formule pédagogique SVA permet à l’élève de confronter ses idées par rapport à ce qu’il sait déjà, ce qu’il aimerait savoir et ce qu’il a appris. L’élève crée alors des liens entre ses connaissances antérieures et ses nouvelles connaissances. Le recours à un tableau ou un graphique SVA s’avère efficace dans un tel contexte, dans la mesure où il permet à l’élève d’organiser ses idées en fonction de ce qu’il sait déjà, de ce qui pique sa curiosité et de ce qu’il découvre au cours de la leçon. Cette technique permet également à l’enseignant de découvrir les idées préconçues des élèves pour pouvoir les corriger, tout en répondant aux questions qui suscitent leur intérêt.

Solutions documentées

solution_documentee
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Explique-moi comment et pourquoi tu le fais

La technique des Solutions documentées consiste à inviter les élèves à résoudre un exercice en suivant les étapes de résolution et en documentant ces étapes. Cette technique se base sur la métacagonition puisqu'elle permet aux élèves de prendre conscience de leurs stratégies de résolution de problèmes en se questionnant sur les étapes à suivre. Les élèves doivent donc résoudre l'exercice en explicitant clairement pourquoi chacune des étapes de résolution est suivie. Ils ne se contentent plus seulement de trouver la bonne réponse. Ils réfléchissent plutôt à leurs apprentissages et mettent en application leur pensée analytique et critique, une compétence essentielle. Cette technique pédagogique est non seulement facile à mettre en place et aisément adaptée à diverses disciplines, mais elle favorise également le développement des compétences de résolution de problèmes des élèves. De plus, elle permet aux enseignants d'avoir une meilleure compréhension du degré d'intégration des concepts par ces derniers. En effet, grâce aux Solutions documentées, les enseignants peuvent plus facilement déceler les erreurs fréquentes ou les incompréhensions liées aux méthodes de résolution de problèmes. Ensuite, ils peuvent rectifier le tir en donnant beaucoup de rétroactions aux élèves. 

Grille « pour ou contre »

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Les deux côtés de la médaille

La technique de la Grille « pour ou contre » demande aux élèves de dresser la liste des arguments Pour et ceux Contre d’un sujet controversé précis. L’objectif de l’activité pourrait également être de déterminer les avantages et désavantages ou encore les coûts et les bénéfices d’une question d’intérêt commun en vue de prendre une décision éclairée. Ainsi, cette technique permet non seulement à l’enseignant de prendre conscience des opinions de ses élèves face à certaines questions, mais elle fournit également de l’information pertinente sur la profondeur et l’étendue de leur analyse ainsi que sur leur objectivité. La technique de la Grille « pour ou contre » force les élèves à aller au-delà de leurs premières réactions sur le sujet à l’étude et à explorer au moins deux aspects de la question analysée. L’avantage de cette technique est qu’elle peut aussi être utilisée comme point de départ pour une discussion en grand groupe ou en petits groupes. L’enseignant peut suggérer un ou plusieurs énoncés et les élèves peuvent répondre par écrit ou oralement. Cette technique est particulièrement utile dans les domaines liés aux sciences humaines et sociales. En outre, si elle est utilisée pour évaluer les connaissances des élèves relativement aux coûts et bénéfices d’une question en particulier ou pour comparer des solutions techniques possibles au même problème, alors elle peut tout aussi bien être utilisée dans des domaines techniques, scientifiques et mathématiques.

Aujourd’hui, j’ai appris...

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Exercice d'identification des apprentissages réalisés

Aujourd'hui, j'ai appris... est une technique qui permet de questionner les élèves sur ce qu’ils ont appris lors d’une leçon. L'enseignant les invite à réfléchir spécifiquement aux apprentissages réalisés pour ensuite les exprimer par écrit puis, verbalement. Les élèves développent ainsi leur capacité à identifier et à résumer les concepts importants. Cette technique diffère de la Minute de réflexion puisqu'elle ne cible pas un apprentissage ou une difficulté en particulier. Elle demande à l'élève de parcourir ses apprentissages, sans jugement quant à l'importance relative de ce qui a été appris.

Chasse aux idées fausses

Vignette temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Vos préconceptions sont-elles exactes ?

La technique Chasse aux idées fausses propose aux élèves de répondre à un questionnaire simple permettant d'identifier rapidement des préconceptions incomplètes ou erronées qu'ils pourraient avoir sur une certaine notion. Cette technique permet donc à l'enseignant de récolter des informations sur les embûches, les obstacles ou les défis de compréhension qui pourraient entraver ou empêcher l'apprentissage ultérieur des élèves. Elle est d'autant plus pertinente dans le contexte actuel où l'information est facilement et rapidement accessible, sans pour autant être toujours véridique.

Pecha Kucha

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Top Chrono !

Le terme Pecha Kucha est l’équivalent du mot « conversation » en japonais et l’objectif d’une telle activité est d’amener les élèves à réfléchir de manière différente sur leur sujet, afin qu’ils préparent des présentations orales plus courtes, plus créatives et plus raffinées. En effet, avec la technique Pecha Kucha, les élèves réalisent, seuls ou en groupe, une présentation orale chronométrée à l’aide d’un logiciel de présentation tel que PowerPoint ou Keynote. Généralement, la contrainte imposée par la méthode traditionnelle du Pecha Kucha est celle du 20x20, soit 20 diapositives de 20 secondes chacune. Évidemment, il est possible de modifier le nombre de diapositives totales de la présentation ou même leur durée. Par contre, il faut savoir que le principe du Pecha Kucha repose sur la contrainte de temps imposée à une diapositive, dont la durée doit être comprise entre 20 et 30 secondes. Cette façon de procéder oblige les élèves à repenser la façon de présenter leur contenu. Puisque le temps de présentation d’une diapositive est très limité, les élèves doivent favoriser les éléments visuels au détriment du texte, ce qui permet d’avoir des présentations plus claires et plus épurées. Cela force également les élèves à mieux planifier leur présentation orale ainsi qu’à la pratiquer plus d’une fois, ce qui rend leur travail beaucoup plus structuré et professionnel. De plus, faire une présentation selon le mode Pecha Kucha est beaucoup plus intéressant pour l’auditoire puisque le rythme soutenu de la présentation la rend plus dynamique et leur permet d’être plus attentifs. Finalement, puisqu’un temps limite est imposé à chacune des diapositives, les présentations sont généralement plus courtes, ce qui laisse la chance aux orateurs d’échanger avec l’auditeurs et de répondre à leurs questions.

Questionnaire sur les connaissances antérieures

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Petit questionnaire de vérification des apprentissages acquis antérieurement

La technique du Questionnaire sur les connaissances antérieures est conçue pour recueillir des informations précises et utiles sur les apprentissages antérieurs des élèves. Ces questionnaires courts et simples sont préparés par l'enseignant et utilisés au début d’un cours, d'un module ou d'une leçon ou avant d'introduire un nouveau sujet important. Ces questionnaires peuvent exiger que les élèves écrivent de courtes réponses, encerclent les réponses de questions à choix multiples ou les deux. En somme, le Questionnaire sur les connaissances antérieures permet aux élèves de cibler précisément les notions qu'ils doivent réviser et ainsi de mieux se préparer à réussir leur cours. Pour l'enseignant, ce questionnaire permet de déterminer le degré de maîtrise des élèves et d'ajuster son enseignement en conséquence.

Plénière

Plénière
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Échanger pour mieux comprendre

La Plénière est un échange de propos entre les élèves sur un sujet donné pendant un temps déterminé. Cet échange se fait sous la supervision de l’enseignant qui indique le thème de la discussion et, de préférence, les sous-thèmes. La Plénière présente l’avantage de laisser la chance aux élèves d’aborder le sujet traité à leur manière. De plus, elle permet la participation de tous les élèves du groupe et leur donne accès à la même information. Par contre, ils n’ont pas nécessairement l’occasion de se faire entendre et, s’ils l’ont, chacun n’aura la parole qu’une fois et pour une courte durée. La Plénière est donc souvent utilisée de concert avec d’autres formules pédagogiques. Elle est presque toujours employée à la fin d’une leçon afin d’en résumer le contenu ou à titre de conclusion. En somme, la Plénière permet aux élèves de synthétiser et de valider les apprentissages réalisés lors d’une leçon en discutant avec leurs collègues et leur enseignant.

Autobiographies ciblées

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Parle-moi de toi !

La formule des Autobiographies ciblées requiert des élèves de rédiger une esquisse autobiographique d’une ou de deux pages axée sur une expérience d’apprentissage vécue dans le passé. L’expérience en question doit être pertinente à l’apprentissage réalisé dans la leçon pour laquelle cette formule sera utilisée. Cette technique est intéressante puisqu’elle permet à l’enseignant d’obtenir un portrait des élèves de sa classe et de déterminer leur degré de conscience d’eux-mêmes. Le concept de la conscience de soi révèle la capacité des élèves d’examiner et de comprendre qui ils sont par rapport au monde qui les entoure. Les recherches tendent à montrer que le développement de la conscience de soi est lié aux processus métacognitifs du cerveau et qu’elle aide les élèves à apprendre plus efficacement en focalisant sur ce qu’ils ont besoin d’apprendre (Price-Mitchell, 2015). Une fois que l’enseignant a pu réaliser un portrait de ses élèves grâce aux Autobiographies ciblées, il peut ajuster plus efficacement son enseignement ainsi que les objectifs des leçons. Cette formule est particulièrement efficace pour les cours dont l’objectif est d’aider les élèves à développer leur confiance en eux, leur conscience d’eux-mêmes et leur aptitude à s’autoévaluer.

La minute de réflexion

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Durée de l'activité - Activités développées (Entre 30 et 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Exercice de synthèse court, direct et efficace

La Minute de réflexion permet à l’enseignant de vérifier rapidement la compréhension des élèves à la suite d'un apprentissage. Cette technique propose aux élèves de formuler des questions liées à leurs incompréhensions de la matière ou de résumer les éléments importants abordés hors classe ou en classe. Elle permet aux élèves de réfléchir à leurs propres difficultés et de structurer leur pensée de sorte à hiérarchiser les principales notions apprises. 

Cartes conceptuelles

Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Organisation visuelle de l'information pour mieux l'intégrer

Les Cartes conceptuelles prennent la forme d’un réseau graphique dans lequel les concepts sont identifiés chacun par un mot ou un ensemble de mots et représentés par des nœuds. Pour illustrer les relations entre ces concepts, des flèches lient les nœuds entre eux. Il est également possible d’étiqueter textuellement les flèches afin de préciser davantage la nature des liens établis. Par ailleurs, il est recommandé d'utiliser diverses couleurs et de représenter les concepts par des dessins, des images, des graphiques ou des formules de sorte à rendre les informations les plus visuelles possibles. Cet exercice de synthèse requiert de la pratique, il ne faut donc pas hésiter à le faire à plusieurs reprises. En somme, les Cartes conceptuelles permettent aux élèves de représenter visuellement la cartographie des connaissances acquises sur un sujet et les relations entre les différents concepts théoriques inhérents à celui-ci.

Profils d'apprenants

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Toi, comment t'apprends ?

La technique des Profils d'apprenants incite les élèves à décrire leurs approches générales de l'apprentissage ou leurs styles d'apprentissage, en se comparant à plusieurs profils et en choisissant ceux qui, à leur avis, leur ressemblent le plus. Comme il existe un certain nombre de façons de décrire les styles d’apprentissage et les modes d’apprentissage, l’enseignant doit choisir ses propres ensembles de profils à utiliser pour évaluer les élèves. Par exemple, un enseignant pourrait demander à ses élèves s’ils se considèrent davantage comme étant des apprenants visuels, des apprenants auditifs ou encore des apprenants tactiles. Puis, sur la base de leurs réponses, il est alors en mesure de choisir parmi différentes approches pédagogiques. Cette technique incite les élèves à s’autoévaluer et à prendre conscience de leurs préférences en matière d’apprentissage, de leurs points forts ou de leur style en tant qu’apprenants. Elle leur permet également de réaliser qu’il existe différentes façons valides d’aborder un certain contenu, et donc d’élargir leurs méthodes d’apprentissage.

Résumé en une phrase

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe et hors classe
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Faible

Fais ça court

La technique du Résumé en une phrase permet aux enseignants de découvrir à quel point leurs élèves sont en mesure de résumer de manière concise, complète et créative une grande quantité d'informations sur un sujet donné. La technique requiert donc des élèves de répondre à la question : « Qui fait quoi, à qui, quand, où, comment et pourquoi? » en une seule phrase. Cette longue phrase sommaire permet d’évaluer la compréhension ainsi que la capacité de synthèse des élèves.

Dialogues inventés

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - En plusieurs séances
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités élaborées (> 60 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Équipe
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Moyenne

Je dis, tu dis, ils disent...

Comme son nom l'indique, la technique des Dialogues inventés requiert des élèves d'inventer des dialogues sous la forme d'une conversation structurée sur une notion ou un concept précis afin de leur permettre de faire la synthèse de leurs connaissances. Par exemple, un élève en sciences politiques pourrait inventer un dialogue entre Alexandre Le Grand, César et Napoléon pour discuter de la différence entre les compétences en leadership requises pour conquérir un empire et de celles nécessaires pour le maintenir (Angelo et Cross, 1993).

Il existe deux niveaux possibles de Dialogues inventés

Facile : Assembler des citations existantes pour créer un dialogue cohérent
Difficile : Inventer de toute pièce un dialogue qui correspond au caractère des personnages et leur contexte

Cette technique créative permet aux élèves d’approfondir des théories, de démêler des controverses ou de défendre les opinions d’autrui. Elle permet aussi aux élèves de développer des compétences de synthèse, d’adaptation et d’extrapolation en lien avec le matériel théorique enseigné.

Questionnement

vignette_temporaire
Déroulement de l'activité - Sporadiques
Déroulement de l'activité - En classe seulement
Durée de l'activité - Activités courtes (< 30 minutes)
Participants - Petit groupe (< 30)
Participants - Moyen groupe (entre 30 et 100)
Participants - Grand groupe (> 100)
Participants - Individuel
Intensité d'animation - Élevée

Quand simplicité et efficacité vont de pair !

Le Questionnement est la technique d’apprentissage actif la plus simple à implanter et probablement la plus utilisée. Elle consiste, lors d’une leçon, à poser une ou plusieurs questions aux élèves de sorte à susciter leur réflexion. Cette méthode permet également à l’enseignant d’obtenir plus d’informations sur la compréhension d’un concept par ses élèves. Le Questionnement peut se faire à différents moments lors de la leçon. Si cette technique est mise en pratique en début de leçon, c’est pour enclencher la réflexion. Si l’enseignant l’utilise en cours de leçon, c’est pour mieux adapter ses explications aux élèves. Si c’est plutôt en fin de leçon, alors c’est pour s’assurer de la compréhension des concepts par les élèves. Plusieurs types de questions existent et chacune possède des avantages et des inconvénients. Par exemple, il est possible de poser des questions ouvertes, qui permettent de recueillir beaucoup d’informations puisqu’elles laissent beaucoup de liberté aux élèves. Il y a aussi les questions fermées qui ont l’avantage d’être rapides et qui sont surtout pertinentes lorsque l’objectif est de cibler de l’information précise. De plus, les questions posées peuvent être directes et cibler des élèves en particulier ou peuvent être posées à la cantonade lorsque l’objectif de l’enseignant est d’alimenter les échanges entre les élèves en créant une discussion.

Pages